Horizontes

DVD NOW AVAILABLE - DVD SHOP

HORIZONTES
un film de Eileen Hofer

Des espaces de répétition décatis aux salles mythiques du Grand Théâtre de La Havane, Amanda et Viengsay s’adonnent au corps à corps exigeant que demande d’elles leur discipline : la danse classique.
Dans leurs pas, dans leurs rêves, résonne la destinée de leur aînée, Alicia Alonso. Danseuse aveugle légendaire et héroïne de la révolution, la prima ballerina assoluta reste indétrônable malgré ses 90 ans passés.


Suisse 2016 / documentaire / 70 min
v.o. español avec st. fr.

Âge légal / conseillé: 8 / 12
Formats : DCP
, HDcam, Bluray

Avec Alicia Alonso, Viengsay Valdés, Amanda de Jesús Pérez Duarte

Trailer


Avec le soutien de cineforom

Protagonistes

AMANDA, L’APPRENTIE DANSEUSE
Amanda de Jesús Pérez Duarte, 14 ans, est étudiante à l’école nationale de ballet Fernando Alonso où elle est considérée par ses professeurs comme l’une des meilleures élèves de sa volée. Ses parents ont quitté leur emploi et leur maison en province pour s’installer à la capitale où ils vivent désormais à trois dans un petit studio délabré de la Havana Vieja. Ils croient fermement dans le talent de leur fille et sont prêts à tout pour voir Amanda réussir dans la danse classique. Consciente de leurs sacrifices, Amanda craint de ne pas réussir l’examen le plus important de son école, celui qui lui permettra ultérieurement d’accéder à la compagnie du Ballet National de Cuba. Que se passera-t-il si elle échoue ?

VIENGSAY VALDES, LA DANSEUSE ETOILE
Viengsay Valdés danse au sein du Ballet National de Cuba depuis presque 20 ans. Elle est aujourd’hui l’une des quatre danseuses étoiles de la compagnie et certainement la plus renommée à l’étranger. Sur scène, Viengsay éblouit tant par sa virtuosité technique que par son interprétation. Si les critiques s’entendent pour saluer unanimement son talent, il n’est pas évident pour Viengsay de subir le culte de la personnalité voué à Alicia Alonso et, à passé 35 ans, de garder sa place face aux plus jeunes générations de danseuses.

ALICIA, PRIMA BALLERINA INDETRONABLE
Alicia Alonso est l’une des grandes figures de la danse du XXe siècle. A 21 ans, elle devient d’abord malvoyante puis, au fil des années, quasiment aveugle. Elle surmontera cet handicap en continuant à danser et obtiendra le plus prestigieux titre dont une danseuse puisse rêver, celui de prima ballerina assoluta. A Cuba, Alicia Alonso est parvenue, avec l’aide notamment de son ex époux Fernando Alonso, à imposer le ballet comme un art révolutionnaire, en popularisant cette discipline initialement réservé aux classes blanches et élitistes. Adulée par son peuple, celle qui a arrêté de danser sur scène à 70 ans est aujourd’hui nonagénaire et continue de diriger le Ballet National de Cuba .

Villes

Genève, Lausanne, Delémont, Chateaux d'Oex, La Chaux de Fonds, Ste-Croix
Zürich, Bern, Basel, Solothurn, Olten, Biel/Bienne, Winterthur, Frick
Lugano, Locarno, Ascona

Presse / downloads

CITATIONS DE PRESSE

"La précision et le dévouement necéssaire pour la danse classique se marie magnifiquement avec la rigidité du système communiste. Le pas de deux établi entre ces deux réalités est fascinant."Cineuropa

"A La Havane, la cinéaste suit deux ballerines, la jeune aspirante Amanda et l'étoile Viengsay, durant leur astreignant travail quotidien. Il apparaît toutefois bientôt qu'elles ne font que suivre les pas d'Alicia Alonso, «prima ballerina assoluta» indétrônable du pays, malgré ses 90 ans. Fascinant personnage que cette star mondiale devenue égérie de la révolution, pour finir quasiment aveugle! En passant de l'une à l'autre, la cinéaste signe un documentaire d'essence poétique d'une rare beauté, mais qui donne tout à la fois froid dans le dos par ce qu'il révèle de l'immobilisme cubain et de sa jeunesse sacrifiée." Le Temps

"Le film se distingue par son regard décalé, tendre et cruel, avec sa part évidente de subjectivité. Par son contexte surtout, puisqu’il y est question en creux du Cuba de Castro. Enfin, par une écriture cinématographique souveraine, qui donne la parole à l’image." Le Courrier

deutsch
HORIZONTES
ein Film von Eileen Hofer

In verlebten Übungsräumen nahe der berühmt-berüchtigten Säle des Grossen Theaters von Havanna widmen sich die Balletttänzerinnen Amanda und Viengsay mit Leib und Seele dem fordernden Trainingsalltag, den ihr Beruf von ihnen verlangt.
In jedem ihrer Schritte und Träume klingen die grossen Leistungen ihrer Vorgängerin nach, der Primaballerina Alicia Alonso, die selbst im hohen Alter von 90 Jahren noch unbesiegbar ist.


Schweiz 2016 / Dokumentarfilm / 70 min
Originalsprache Spanisch, mit deutschen Untertiteln

Zutrittsalter 8 / 12, Zürich: K10
Formate : DCP
, HDcam, Bluray

Mit Alicia Alonso, Viengsay Valdés, Amanda de Jesús Pérez Duarte

Trailer

Darstellerinnen

AMANDA, DIE BALLETTSCHÜLERIN
Amanda de Jesús Pérez Duarte, 14 jährig, studiert an der nationalen Ballettschule Fernando Alonso, wo sie als eine der Besten ihres Jahrgangs gilt. Ihre Eltern haben ihre Arbeit und das Haus in der Provinz aufgegeben, um mit ihrer Tochter in Havanna zu leben, wo sie sich zu dritt ein Studio in Havana Vieja teilen. Sie glauben fest an das Talent ihrer Tochter und sind zu allem bereit, um ihr die Ballettkarriere zu ermöglichen. Amanda ist sich die Opfer ihrer Eltern bewusst und fürchtet, dass sie ihre wichtigste Prüfung nicht bestehen wird, die Prüfung, die ihr später die Türen zur Tanzcompagnie des kubanischen Nationalballetts öffnen wird. Und was, wenn sie es nicht schafft?

VIENGSAY VALDES, PRIMABALLERINA
Viengsay Valdés tanzt seit beinahe 20 Jahren im kubanischen Nationalballett. Sie ist heute eine der vier Primaballerinas und mit Sicherheit im Ausland am Bekanntesten. Auf der Bühne glänzt sie mit ihrer virtuosen Tanztechnik ebenso wie mit ihren Interpretationen. Auch wenn sie von den Kritikern einmütig gerühmt wird, ist es für Viengsay nicht einfach, den Personenkult Alicia Alonsos zu erdulden. Mit mehr als 35 Jahren muss sie auch ihren Platz vis-à-vis der jüngeren Generationen von Tänzerinnen behaupten.

ALICIA, ALLEINHERRSCHENDE PRIMABALLERINA
Alicia Alonso ist eine der wichtigen Figuren der Tanzszene des 20.Jahrhunderts. Mit 21 Jahren wird sie zuerst sehbehindert und dann beinahe blind. Sie überwindet ihre Behinderung und tanzt trotzdem weiter, und bekommt die grösste Auszeichnung von der eine Tänzerin je träumen könnte - sie wird zur Primaballerina Assoluta erkoren. In Kuba hat sie es mit Hilfe ihres Ex-Manns Fernando Alonso geschafft, das Ballett als revolutionäre Kunstform zu etablieren, und hat ihre Disziplin, die eigentlich für weisse, elitäre Klassen reserviert war, populär gemacht. Von ihrem Volk tief verehrt, hat die Neunzigjährige mit 70 zu tanzen aufgehört und ist heute noch an der Spitze des kubanischen Nationalballetts.

Städte

Zürich, Bern, Basel, Solothurn, Olten, Biel/Bienne, Winterthur, Frick
Genève, Lausanne, Delémont, Chateaux d'Oex, La Chaux de Fonds, Ste-Croix
Lugano, Locarno, Ascona

Presse / downloads

PRESSESTIMMEN

"Es ist mit Sicherheit wahr, dass der Körper einer Tänzerin stark sein muss, aber ihr Geist muss noch viel standhafter sein. Dies ist die fundamentale Botschaft des Films "Horizontes" , ein aufschlussreicher Dokumentarfilm über drei Generationen kubanischer Ballett-Tänzerinnen, die mit eisernem Willen ihr Ziel verfolgen.“ The Washington Post

"Der Film zeichnet sich durch seine spezielle Sichtweise aus, zärtlich und zugleich brutal, mit einem offensichtlich subjektiven Blick. Vor allem auch durch seinen Kontext, denn wir befinden uns im Kuba von Castro. Die souverän angewandte Filmsprache gibt dem Bild den Vortritt." Le Courrier

„Ein flüchtiger Blick auf ein fast legendäres Kuba...
Die Kamera entführt uns mit Feingefühl in den Alltag der drei Tänzerinnen, und die Präzision und die nötige Hingabe fürs Ballett vermischt sich wunderbar mit der Starrheit von Castros Regime. Der "Pas de Deux" zwischen den beiden Realitäten ist faszinierend.“ Cineuropa

italiano
HORIZONTES
un film di Eileen Hofer

Negli spazi decadenti delle mitiche sale di prova del Gran Teatro dell’Avana, Amanda e Viengsay si esercitano corpo a corpo nella loro esigente disciplina : la danza classica.
Nei loro passi, nei loro sogni, risuona il destino dell’anziana Alicia Alonso. Leggendaria ballerina cieca e eroina della rivoluzione, rimane tutt’ora la prima ballerina assoluta nonostante abbia superato la veneranda età di 90 anni.


Svizzera 2016 / documentario / 70 min
v.o. español, con sottotítuli it / de

Formats : DCP
, HDcam, Bluray

Con Alicia Alonso, Viengsay Valdés, Amanda de Jesús Pérez Duarte

Trailer

Protagonistes

AMANDA, L’APPRENTIE DANSEUSE
Amanda de Jesús Pérez Duarte, 14 ans, est étudiante à l’école nationale de ballet Fernando Alonso où elle est considérée par ses professeurs comme l’une des meilleures élèves de sa volée. Ses parents ont quitté leur emploi et leur maison en province pour s’installer à la capitale où ils vivent désormais à trois dans un petit studio délabré de la Havana Vieja. Ils croient fermement dans le talent de leur fille et sont prêts à tout pour voir Amanda réussir dans la danse classique. Consciente de leurs sacrifices, Amanda craint de ne pas réussir l’examen le plus important de son école, celui qui lui permettra ultérieurement d’accéder à la compagnie du Ballet National de Cuba. Que se passera-t-il si elle échoue ?

VIENGSAY VALDES, LA DANSEUSE ETOILE
Viengsay Valdés danse au sein du Ballet National de Cuba depuis presque 20 ans. Elle est aujourd’hui l’une des quatre danseuses étoiles de la compagnie et certainement la plus renommée à l’étranger. Sur scène, Viengsay éblouit tant par sa virtuosité technique que par son interprétation. Si les critiques s’entendent pour saluer unanimement son talent, il n’est pas évident pour Viengsay de subir le culte de la personnalité voué à Alicia Alonso et, à passé 35 ans, de garder sa place face aux plus jeunes générations de danseuses.

ALICIA, PRIMA BALLERINA INDETRONABLE
Alicia Alonso est l’une des grandes figures de la danse du XXe siècle. A 21 ans, elle devient d’abord malvoyante puis, au fil des années, quasiment aveugle. Elle surmontera cet handicap en continuant à danser et obtiendra le plus prestigieux titre dont une danseuse puisse rêver, celui de prima ballerina assoluta. A Cuba, Alicia Alonso est parvenue, avec l’aide notamment de son ex époux Fernando Alonso, à imposer le ballet comme un art révolutionnaire, en popularisant cette discipline initialement réservé aux classes blanches et élitistes. Adulée par son peuple, celle qui a arrêté de danser sur scène à 70 ans est aujourd’hui nonagénaire et continue de diriger le Ballet National de Cuba .

Città

Lugano, Locarno, Ascona
Genève, Lausanne, Delémont, Chateaux d'Oex, La Chaux de Fonds, Ste-Croix
Zürich, Bern, Basel, Solothurn, Olten, Biel/Bienne, Winterthur, Frick

Presse / downloads

CITAZIONI

"Un documentario squisitamente poetico di una bellezza rara" Le Temps

"All’Avana, la cineasta segue due ballerine, la giovane aspirante Amanda e la star Viengsay, durante il loro duro allenamento quotidiano. Ma si può intuire subito che non fanno altro che seguire i passi dell’inspodestabile Alicia Alonso, «prima ballerina assoluta», pur avendo novant’anni. Questa star mondiale è un personaggio affascinante, considerata la musa della rivoluzione e diventata praticamente cieca! Passando dall’una all’altra, il cineasta firma un documentario squisitamente poetico di una bellezza rara ma, al tempo stesso, sconcertante perché rivela l’immobilismo di Cuba e della sua gioventú sacrificata. Oltre i temi trattati, la danza classica e Cuba, ecco un modello di “regia di un film documentario" Le Temps

"Il film ha un punto di vista particolare, inatteso, tenero e crudele e un chiaro sguardo soggettivo. Soprattutto per il contesto nel quale si svolge, perché in in fondo siamo nella Cuba di Castro. Attraverso una sceneggiatura cinematografica sublime la parole è alle immagini” Le Courrier

“È vero che il corpo di una ballerina dev’essere forte ma è altrettanto vero che la sua mente dev’essere più forte di tutto il resto. Questa è la profonda verità al cuore di “Orizzonti” (“Horizontes”), un documentario rivelatore della regista svizzera Eileen Hofer su tre generazioni di ballerini cubani di danza classica, caratterizzati da una ferrea volontà. “The Washington Post